Domaine public :

A tout seigneur, tout honneur : Gutenberg Project

Plus de 60 000 ebooks gratuits, dans le domaine public of course, mais dans toutes les langues.

Et de ce côté de la Manche : Gallica.

Plus de six millions de documents en ligne, pas seulement des livres imprimés, mais aussi des manuscrits (toute la Recherche...), des enregistrements sonores, des vidéos...  

Lectures en ligne et ebooks gratuits :

Short Editions met en ligne des nouvelles, des "très très courts", des poèmes, des BD même, après passage en comité de lecture. De tout, donc, du bon, du moins bon, mais rien de très mauvais. Lecture en ligne seulement.

 

 

Le serveur de ce site étant hébergé au Canada, "Ebooks libres et gratuits" propose des milliers d'oeuvres libres de droits dans ce pays, où elles entrent dans le domaine public cinquante ans seulement après la mort de leur auteur... Ainsi, on y trouve pratiquement tout Colette, morte en 1954... Evidemment, vous autres, internautes, êtes soumis à la loi de votre propre pays pour la réglementation des téléchagements... A noter :  la rubrique "Annuaire" donne des liens vers des centaines de sites du même genre, par exemple proposant des textes gratuits d'auteurs francophones vivants.  

 

Sites d'écrivains anglophones :

The Wilkie Collins Pages : tout sur Wilkie Collins, le grand précurseur anglais du roman policier ou à suspense, et surtout toute son oeuvre. Lecture en ligne seulement.

 

The RLS website : tout sur Robert Louis Stevenson. L’oeuvre complète est à lire en ligne ou en téléchargement (quelquefois capricieux).

N.B. : Stevenson apparaît dans “Résurrection”, dernière nouvelle de “La dernière enquête et autres hommages ”.

S'il n'y a pas de lien vers un site d'écrivain ♀, ma nièce Isabelle va me vouer aux gémonies... Alors, un site commun pour trois écrivains majeurs : The Brontë Society, une des plus anciennes sociétés littéraires du monde (1893), met en ligne tout ce qu'on peut savoir sur la famille Brontë et la plupart des romans (et des poèmes) de Charlotte, Emily et Anne sont téléchargeables en free e-books. Pour les éditions françaises, voir Gallica.  

Sites d'écrivains francophones

 

 

La société des amis de Flaubert (et de Maupassant) en collaboration avec l'Université de Rouen (on navigue selon les thèmes de l'une à l'autre) met en ligne toute l'oeuvre du Maître, y compris la correspondance, et des documents familiaux (dont l'inventaire des meubles de Croisset à la mort de Mme Mère en 1872, une mine pour les amateurs de vie quotidienne, mais il n'est pas fait mention du perroquet !), des études, des essais, des miscellanées... A lire en ligne, téléchargement possible quelquefois.

N.B. : Flaubert, à qui est consacré "Noël 1869", avant-dernière nouvelle de "La dernière enquête et autres hommages".

 

 

 

Proust, ah Proust !

Hormis sur Gutenberg et Gallica, vous pouvez lire aussi "A la recherche du temps perdu" ici in extenso, présentée en une page, dans ses sept tomes, ou découpée en 487 sections, soit en ligne soit en téléchargement, ce qui permet de faire des recherches (des recherches dans la Recherche...).  

 

Je vous suggère aussi d'aller explorer un blog, intitulé "Le fou de Proust", dont l'auteur, Patrice Louis, bien qu'il n'ait pas découvert "La Recherche" de bonne heure - c'est lui qui l’avoue -, n'en est jamais ressorti et a choisi d'habiter aux sources de l'inspiration proustienne, à Combray. Presque tous les jours, il livre un billet sur Proust, très original et truffé de citations. Il en a même consacré un à mon auteur, qui a publié quelques articles sur un point épineux de l'oeuvre !